Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la Section du PCF Pierre Bénite
  • : A pour objectif de faire connaître au public les activités et initiatives de la section du PCF qui rayonne sur le canton d'Irigny(69)
  • Contact

Archives

Articles Récents

  • Protestons auprès de l'A2
    Protestation contre l’absence de Pierre Laurent à l’émission du 22 mai sur France 2 Un exemple reçu J'ai téléphoné au 08 90 71 02 02 (bien reçue par un homme qui m'a donné l'adresse de Poitiers : TSA 67300 86 963 FUTUROSCOPE. AINSI QUE LE SITE DE FRANCE2)...
  • Ukraine : une interview intéressant de M. Maillard
    Ce Normalien agrégé d’allemand a été le Conseiller diplomatique du Général de Gaulle à l’Élysée de 1959 à 1964 – avec au menu Guerre d’Algérie, réconciliation franco-allemande, Construction européenne, crise de Cuba, poursuite de la décolonisation, etc....
  • Le 8 mai 1945 : le massacre de Sétif avec 45 000 morts !
    En Algérie il y a 69 ans, 8 mai 1945 : massacre colonial à Sétif Ce massacre, fera 45 000 victimes. N’oublions pas Rosa Moussaoui «C'était la fête à Sétif, la victoire contre le nazisme, on a entendu sonner les cloches et on nous a annoncé qu'on allait...
  • Crise au journal "Le Monde", 7 rédacteurs en chef sur 11 démissionnent ...
    Réaction de Jean Luc Mélenchon Depuis de nombreux mois, le journal « Le Monde » tient une ligne éditoriale à charge contre le Front de Gauche en général et contre moi en particulier. « Le Monde » fait de la politique engagée. À une entreprise méthodique...
  • Hollande en rajoute encore sur BFM !
    Hollande sur RMC/BFM TV : "Halte au massacre" (Pierre Laurent) Le Président de la République s'est livré ce matin sur RMC/BFM TV à un laborieux service après-vente de sa politique. Mais le pire, c'est qu'il en rajoute à chaque fois une couche, cette fois...
  • Les 5 de Roanne définitivement relaxés !
    En date du 23 avril 2014 Monsieur le Président de la Chambre des Appels Correctionnels de la Cour d'Appel de Lyon a ordonné la non admission de l'appelle du Procureur Général et cette ordonnance n’étant pas susceptible de voies de recours. Nos cinq camarades...
  • Ce dimanche, les nouveaux chiens de garde à la Télé
    Dimanche 04 Mai 2014 LCP 20h30 - 22h10 (Durée : 1h40) Les nouveaux chiens de garde Genre : Film documentaire ________________________________________ Pays : France - Date de sortie : 2011 ________________________________________ Réalisateur(s) : Gilles...
  • Alstom : la CGT réagit fortement !
    "On est sacrifié pour la finance" Entretien de l'Humanité avec Christian Garnier, représentant CGT au comité de groupe et délégué syndical central de la branche Transport d’Alstom. Comment avez-vous accueilli la nouvelle des tractations entre General...
  • Le cas Alstom ou les enjeux des européennes du 25 mai
    L’Europe libérale ne protège pas des rapaces de la finance La France perd son sang et ses dirigeants font des moulinets autour du thème du « redressement productif ». L’Europe est un sujet de dissertation, mais ne protège ni nos atouts industriels ou...
  • Première réaction au discours de Valls à l'Assemblée
    Manuel Valls est passé sur l'autre rive en assumant une politique de droite (Olivier Dartigolles) A la tribune de l'Assemblée nationale, le Premier ministre a répondu à la fronde de députés socialistes par quelques aménagements cosmétiques mais l'affront...

Peine De Mort

/ / /

 

... le rendez-vous manqué de l'Elysée


octobre61.jpg

Cette année, le collectif « 17 Octobre 61 » attendait la reconnaissance officielle de ce crime d’État par le nouvel exécutif de gauche, comme s’y était engagé François Hollande. Mais ses démarches sont restées lettre morte.

 

C’était il y a tout juste un an. Investi la veille par ses camarades, le candidat socialiste à la présidentielle choisissait symboliquement de déposer une gerbe au pont de Clichy, là où des Algériens étaient jetés à la Seine cinquante ans plus tôt par des policiers français, le 17 octobre 1961. « Je voulais être là, fidèle à la promesse que j’avais faite. Je suis venu témoigner de ma solidarité aux enfants, petits-enfants de ces familles endeuillées par ce drame », avait-il alors­ ­déclaré. Un immense espoir pour toutes les associations qui tentaient de célébrer dignement le cinquantième anniversaire de ce crime d’État. D’autant qu’au même moment, le pouvoir sarkozyste continuait de vanter les « bienfaits de la colonisation » et d’encourager les nostalgiques de l’Algérie française.

 

Saisir le premier ministre

 

« On ne construit pas la ­démocratie sur des mensonges et des occultations. Il est grand temps que les plus hautes autorités de la République reconnaissent ces massacres comme un crime d’État », estime le ­cinéaste Mehdi Lallaoui, fondateur de l’association Au nom de la mémoire. Il y a un an, il lance un « appel pour la reconnaissance officielle de la tragédie du 17 octobre 1961 à Paris ». Parmi les milliers de signataires : Martine Aubry, Harlem Désir, et François ­Hollande. Alors, il y a deux mois, « ne voyant rien venir », le collectif « 17 Octobre 61 » sollicite une rencontre avec le nouveau chef de l’État. Depuis, silence radio. Aucune réponse ne leur a été adressée, ni du chef de l’État ni de Jean-Marc Ayrault. Pourtant, au Sénat, une proposition de résolution du groupe communiste, républicain, citoyen appelait aussi à la reconnaissance de la ­responsabilité de la République française dans les événements du 17 octobre. Elle sera discutée en séance publique le 23 octobre prochain. Le Conseil de Paris, à l’initiative du groupe communiste et élus du Parti de gauche (PCF-PG), a lui aussi demandé, hier, au maire de la capitale de saisir le premier ministre afin que les vœux adoptés lors des précédents conseils, à propos du travail de mémoire sur le 17 octobre 1961, « se traduisent désormais en initiatives et actes forts ».

 

« Besoin de réparation »

 

« Nous sommes très déçus, explique Mehdi Lallaoui. C’est méprisant pour les familles des victimes qui portent cette histoire au cœur, qui ont besoin de cette réparation. Nous pensions que le nouveau gouvernement de gauche allait pousser cette vérité en marche. » Le collectif a décidé de ne pas lâcher. Une ­délégation se rendra, aujourd’hui, à l’Élysée, à 15 heures « afin d’y être reçue pour pouvoir communiquer la réponse de l’Élysée aux ­manifestants présents lors du rassemblement qui se déroulera le même jour à 18 heures, au pont Saint-Michel, à Paris ». Contacté par notre journal, le service de presse de la présidence a indiqué que « rien n’était prévu à ce sujet dans l’agenda présidentiel ». De son côté, le député PS Pouria Amirshahi avait pris l’initiative d’inviter des députés algériens pour les associer à la commémoration. « Mais les délais étaient trop courts pour cette année », regrette le député des Français de l’étranger. « François Hollande donnera un signe fort lors de sa visite en Algérie en décembre », assure-t-il. « Dans ce domaine, le changement doit être maintenant, il est nécessaire que des mesures significatives soient prises », interpellait l’appel pour le 17 octobre 2012. Vraisemblablement, c’est plutôt pour demain.

 

Commémoration
 

Le collectif « 17 Octobre 61 » appelle à un rassemblement aujourd’hui à 18 heures au pont Saint-Michel à Paris. Beaucoup d’autres initiatives se tiennent partout en France. Consulter le programme sur: http://www.17octobre61.org

Article de l'Humanité quotidienne

Partager cette page

Repost 0
Published by