Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la Section du PCF Pierre Bénite
  • : A pour objectif de faire connaître au public les activités et initiatives de la section du PCF qui rayonne sur le canton d'Irigny(69)
  • Contact

Archives

Articles Récents

  • Protestons auprès de l'A2
    Protestation contre l’absence de Pierre Laurent à l’émission du 22 mai sur France 2 Un exemple reçu J'ai téléphoné au 08 90 71 02 02 (bien reçue par un homme qui m'a donné l'adresse de Poitiers : TSA 67300 86 963 FUTUROSCOPE. AINSI QUE LE SITE DE FRANCE2)...
  • Ukraine : une interview intéressant de M. Maillard
    Ce Normalien agrégé d’allemand a été le Conseiller diplomatique du Général de Gaulle à l’Élysée de 1959 à 1964 – avec au menu Guerre d’Algérie, réconciliation franco-allemande, Construction européenne, crise de Cuba, poursuite de la décolonisation, etc....
  • Le 8 mai 1945 : le massacre de Sétif avec 45 000 morts !
    En Algérie il y a 69 ans, 8 mai 1945 : massacre colonial à Sétif Ce massacre, fera 45 000 victimes. N’oublions pas Rosa Moussaoui «C'était la fête à Sétif, la victoire contre le nazisme, on a entendu sonner les cloches et on nous a annoncé qu'on allait...
  • Crise au journal "Le Monde", 7 rédacteurs en chef sur 11 démissionnent ...
    Réaction de Jean Luc Mélenchon Depuis de nombreux mois, le journal « Le Monde » tient une ligne éditoriale à charge contre le Front de Gauche en général et contre moi en particulier. « Le Monde » fait de la politique engagée. À une entreprise méthodique...
  • Hollande en rajoute encore sur BFM !
    Hollande sur RMC/BFM TV : "Halte au massacre" (Pierre Laurent) Le Président de la République s'est livré ce matin sur RMC/BFM TV à un laborieux service après-vente de sa politique. Mais le pire, c'est qu'il en rajoute à chaque fois une couche, cette fois...
  • Les 5 de Roanne définitivement relaxés !
    En date du 23 avril 2014 Monsieur le Président de la Chambre des Appels Correctionnels de la Cour d'Appel de Lyon a ordonné la non admission de l'appelle du Procureur Général et cette ordonnance n’étant pas susceptible de voies de recours. Nos cinq camarades...
  • Ce dimanche, les nouveaux chiens de garde à la Télé
    Dimanche 04 Mai 2014 LCP 20h30 - 22h10 (Durée : 1h40) Les nouveaux chiens de garde Genre : Film documentaire ________________________________________ Pays : France - Date de sortie : 2011 ________________________________________ Réalisateur(s) : Gilles...
  • Alstom : la CGT réagit fortement !
    "On est sacrifié pour la finance" Entretien de l'Humanité avec Christian Garnier, représentant CGT au comité de groupe et délégué syndical central de la branche Transport d’Alstom. Comment avez-vous accueilli la nouvelle des tractations entre General...
  • Le cas Alstom ou les enjeux des européennes du 25 mai
    L’Europe libérale ne protège pas des rapaces de la finance La France perd son sang et ses dirigeants font des moulinets autour du thème du « redressement productif ». L’Europe est un sujet de dissertation, mais ne protège ni nos atouts industriels ou...
  • Première réaction au discours de Valls à l'Assemblée
    Manuel Valls est passé sur l'autre rive en assumant une politique de droite (Olivier Dartigolles) A la tribune de l'Assemblée nationale, le Premier ministre a répondu à la fronde de députés socialistes par quelques aménagements cosmétiques mais l'affront...

Peine De Mort

/ / /

 

Déclaration commune des sections d’Oullins

et de Pierre Bénite du PCF

 

-          Au moment même où la presse spécialisée alerte sur la pollution atmosphérique, sur le réchauffement climatique et sur l’urgence à limiter les gaz à effet de serre (GES) dont les transports routiers sont les principaux émetteurs (la route génère 93% des GES produits par ce secteur),

 

-          Au moment même où la Commission Mobilité 21 repousse après 2030 un éventuel grand contournement routier de Lyon (COL ou CEL),

 

Il serait stupéfiant de voir le Président du Grand Lyon proposer au Conseil Communautaire du 9 juillet, le vote d’une délibération qui acte définitivement le principe et les conditions de la réalisation de l’Anneau des Sciences avec son infrastructure lourde le TOP (Tronçon Ouest du Périphérique).

 

Les engagements pris lors du débat public ne seraient pas alors respectés. Cela serait contradictoire avec le projet de délibération qui affirme : « Il est rappelé, d’une part, que la communauté urbaine et le Conseil Général du Rhône ont conditionné la réalisation de l’Anneau des Sciences à une prise de décision de l’Etat sur la réalisation d’un Grand contournement de l’agglomération. Nous attendrons donc, pour un engagement définitif de la Communauté urbaine et du Conseil Général du Rhône, qu’une décision ait été prise. »

 

Compte tenu de la situation nouvelle créée par la décision de la Commission Mobilité 21, le Conseil Communautaire du Grand Lyon doit remettre à plat le projet d’Anneau des Sciences et concevoir un nouveau projet pour une étape qualitative dans l’amélioration des conditions de déplacement des grands lyonnais.

 

Ce nouveau projet doit prendre appui sur les éléments forts du débat public notamment le choix du multimodal et du développement des transports en commun avec le train, le tramway, le Métro, les cars et bus, le fluvial, le transport par câbles et cabines, les modes doux et les aménagements des voiries existantes. Un tel projet devrait prendre en compte :

 

-          le plan climat, générer un transfert important du mode « route » vers les transports en commun, pour un développement durable, humain  et protégeant le cadre de vie de nos concitoyens.

-          L’étude des multiples propositions pertinentes et concrètes que de multiples acteurs, dont nous-mêmes et les associations ont faites durant le débat public.

 

Un tel projet viserait à équiper en moyens modernes de transports en commun dans le Sud et l’Ouest Lyonnais qui accuse un retard préjudiciable qui contraint des milliers d’habitants à utiliser leur voiture pour aller et revenir de leur travail renchérissant le coût de leur transport et leur faisant perdre un temps précieux. 1000 personnes réclament ces moyens avec leur signature de la pétition initiée par le PCF et les associations de « Stop au TOP ».

 

Cette exigence est légitime. L’étude complémentaire a démontré que le relief de l’Ouest Lyonnais ne constituait pas un obstacle aux transports en commun comme le rail et les tramways.

 

Il est tout aussi urgent de concevoir au plus vite la requalification de l’A6/A7 en boulevard urbain de Perrache à Pierre Bénite inclus et d’engager études et travaux pour prolonger le métro de la Gare d’Oullins aux Hôpitaux Sud visités chaque jour par plus de 4000 personnes.

 

Partisans d’une réponse multimodale, mais sans le TOP, les 2 à 3 milliards prévus pour cette infrastructure routière dépassée, seraient alors utiles à toutes et tous en finançant ces projets. C’est pourquoi les conseillers communautaires du Grand Lyon doivent décider d’affecter à ces projets urgents, l’autorisation de programme qui se monterait, selon la délibération, à 5 000 000 d’€ sur les 3 ans à venir.

 

Les populations d’Oullins, de Pierre Bénite et du Sud et de l’Ouest Lyonnais doivent poursuivre leurs mobilisations pour ces exigences.

 

Le Grand Lyon doit savoir anticiper les besoins de notre agglomération, de ses territoires et de ses habitants. Il doit faire du neuf en bannissant les vieilles et mauvaises recettes. De ce point de vue il peut être actif et innovant pour exiger que les autoroutes cessent d’arriver à proximité du centre de l’agglomération comme c’est le cas avec l’A89 et le futur A45 (Lyon –St Etienne) qui doit lui aussi être fortement remis en cause.

 

Il est des villes qui peuvent être des exemples pouvant inspirer le Grand Lyon et notamment sur le report modal de la voiture vers les transports en commun. Ainsi l’agglomération d’Aubagne qui a dépassé les 100 000 habitants a vu son réseau de transports en commun fréquenté par 4.8 millions de voyageurs contre 1.9 en 2009 ! Cette augmentation de 178% correspond à 20% d’utilisateurs des transports en commun qui sont passés de la voiture aux cars et bus. Cela a été possible grâce à un réseau de transports en commun performant et grâce à la décision politique d’instaurer la gratuité pour les usagers. Le versement « transports » des entreprises de plus de 9 salariés est passé de 0.6% à 1.1% et à 1.8% quand il a fallu financer le tramway.

 

Pourquoi ce qui possible à Aubagne ne le serait-il pas dans le Grand Lyon ? Il y a là, une expérience positive que les conseillers communautaires du Grand Lyon pourraient décider d’expérimenter. Cela serait plus juste qu’un péage urbain qui alourdirait le coût de la mobilité des habitants.

 

Nous voulons une autre politique des déplacements dans le Grand Lyon, car sans développement durable et humain soutenable pour les gens et l’environnement, les espaces communs vivables disparaitront !

 

Nous sommes conscients que deux conceptions de l’organisation de la société s’affrontent aujourd’hui notamment sur les transports. L’une libérale vise à individualiser les réponses aux défis actuels en réduisant au maximum la place et l’importance des Services Publics dans la vie quotidienne des citoyens.

 

L’autre conception, celle que nous défendons et que l’on qualifie « d’intérêt général » consiste à mettre au cœur de tous les projets la démocratie et le bien commun en rappelant qu’il est impossible d’imposer de réelles solidarités sans une intervention publique forte. Telles sont nos motivations dans cette prise de position politique.

 

Pierre Bénite le 29 juin 2013

 

 

 

 

Partager cette page

Repost 0
Published by