Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la Section du PCF Pierre Bénite
  • : A pour objectif de faire connaître au public les activités et initiatives de la section du PCF qui rayonne sur le canton d'Irigny(69)
  • Contact

Archives

Articles Récents

  • Protestons auprès de l'A2
    Protestation contre l’absence de Pierre Laurent à l’émission du 22 mai sur France 2 Un exemple reçu J'ai téléphoné au 08 90 71 02 02 (bien reçue par un homme qui m'a donné l'adresse de Poitiers : TSA 67300 86 963 FUTUROSCOPE. AINSI QUE LE SITE DE FRANCE2)...
  • Ukraine : une interview intéressant de M. Maillard
    Ce Normalien agrégé d’allemand a été le Conseiller diplomatique du Général de Gaulle à l’Élysée de 1959 à 1964 – avec au menu Guerre d’Algérie, réconciliation franco-allemande, Construction européenne, crise de Cuba, poursuite de la décolonisation, etc....
  • Le 8 mai 1945 : le massacre de Sétif avec 45 000 morts !
    En Algérie il y a 69 ans, 8 mai 1945 : massacre colonial à Sétif Ce massacre, fera 45 000 victimes. N’oublions pas Rosa Moussaoui «C'était la fête à Sétif, la victoire contre le nazisme, on a entendu sonner les cloches et on nous a annoncé qu'on allait...
  • Crise au journal "Le Monde", 7 rédacteurs en chef sur 11 démissionnent ...
    Réaction de Jean Luc Mélenchon Depuis de nombreux mois, le journal « Le Monde » tient une ligne éditoriale à charge contre le Front de Gauche en général et contre moi en particulier. « Le Monde » fait de la politique engagée. À une entreprise méthodique...
  • Hollande en rajoute encore sur BFM !
    Hollande sur RMC/BFM TV : "Halte au massacre" (Pierre Laurent) Le Président de la République s'est livré ce matin sur RMC/BFM TV à un laborieux service après-vente de sa politique. Mais le pire, c'est qu'il en rajoute à chaque fois une couche, cette fois...
  • Les 5 de Roanne définitivement relaxés !
    En date du 23 avril 2014 Monsieur le Président de la Chambre des Appels Correctionnels de la Cour d'Appel de Lyon a ordonné la non admission de l'appelle du Procureur Général et cette ordonnance n’étant pas susceptible de voies de recours. Nos cinq camarades...
  • Ce dimanche, les nouveaux chiens de garde à la Télé
    Dimanche 04 Mai 2014 LCP 20h30 - 22h10 (Durée : 1h40) Les nouveaux chiens de garde Genre : Film documentaire ________________________________________ Pays : France - Date de sortie : 2011 ________________________________________ Réalisateur(s) : Gilles...
  • Alstom : la CGT réagit fortement !
    "On est sacrifié pour la finance" Entretien de l'Humanité avec Christian Garnier, représentant CGT au comité de groupe et délégué syndical central de la branche Transport d’Alstom. Comment avez-vous accueilli la nouvelle des tractations entre General...
  • Le cas Alstom ou les enjeux des européennes du 25 mai
    L’Europe libérale ne protège pas des rapaces de la finance La France perd son sang et ses dirigeants font des moulinets autour du thème du « redressement productif ». L’Europe est un sujet de dissertation, mais ne protège ni nos atouts industriels ou...
  • Première réaction au discours de Valls à l'Assemblée
    Manuel Valls est passé sur l'autre rive en assumant une politique de droite (Olivier Dartigolles) A la tribune de l'Assemblée nationale, le Premier ministre a répondu à la fronde de députés socialistes par quelques aménagements cosmétiques mais l'affront...

Peine De Mort

/ / /

 

 

Intervention prononcée lors du débat public

du 17 janvier à L'Entrée Sud

de l'Ouest Lyonnais

 

 

J’excuse Madame le maire qui regrette de ne pas pouvoir être avec nous ce soir.

 

Je parlerai ce soir en son nom et au nom de la majorité municipale. L’argumentaire porté par la majorité municipale a été présenté et débattu lors d’une rencontre que nous avons eue en décembre avec M. Collomb à Pierre-Bénite.

 

Nous sommes particulièrement satisfaits de la mise en place de ce temps de débat public, que nous avons toujours appelé de nos voeux. Son organisation était une étape nécessaire et essentielle pour aborder démocratiquement le projet.

 

Notre commune porte historiquement une opposition au projet de Tronçon Ouest du Périphérique, tout en portant la nécessité de rechercher des solutions, des contre-propositions pour notre territoire, en matière, d’intermodalité, de transports en commun, de respect de l’environnement.

 

Le cadre de vie des Pierre-bénitains est déjà fortement impacté par de nombreuses infrastructures routières et par des nœuds autoroutiers. Nous ne pouvons poursuivre dans ce sens sans prendre en compte les conséquences néfastes pour la population. Si nous sommes favorables au désenclavement de Lyon, nous ne le sommes pas au détriment de notre commune. Il est nécessaire et indispensable de déclasser l’A7, et ce jusqu’à Pierre-Bénite, mais il ne s’agit pas de reproduire une coupure néfaste au cœur même de l’agglomération.

 

Nous refusons de porter un positionnement égoïste qui consisterait à dire « Ok, mais pas chez nous ! ». Nous avons le souci de la solidarité d’agglomération et de la nécessité d’avoir un projet de territoire. Je pense que nous en faisons la démonstration au quotidien dans notre engagement à soutenir la vallée de la chimie et sa cohabitation avec la ville.

 

C’est pourquoi nous ne nous plaçons pas dans le débat entre tracé court et tracé long. 

 

Un vrai travail précis sur les différents projets, leurs impacts pour les populations et sur le cadre de vie reste à mener collectivement, loin d’une logique où l’on rejetterait sur les autres ce qu’on ne voudrait pas voir dans sa propre commune. Cela signifie prendre le temps du débat sur l’opportunité même d’un tel projet en explorant tous les scénarii et toutes les alternatives.

 

Il est alors nécessaire de présenter à parts égales tous les projets mis sur la table, notamment par la réalisation d’études sur les impacts en termes de desserte, de circulation et d’impacts sur le cadre de vie : la pollution, les nuisances, etc…

 

Dans cette réflexion collective, Pierre-Bénite porte la nécessité d’étudier toutes les alternatives, et principalement celle du développement « tout transports en commun» et d’un développement ambitieux de l’intermodalité (transports en commun, parkings-relais, organisation globale des déplacements entre voitures, piétons et modes doux…).

 

Au-delà des contraintes propres à Pierre-Bénite, une attention particulière doit également être apportée aux voiries, à leur amélioration, à leur aménagement, principalement dans notre Sud-Ouest lyonnais, car les trafics ne sont pas uniquement locaux, et en conséquence disproportionnés par rapport au territoire.

 

A l’heure actuelle, non seulement, nous devons subir une forme d’enclavement entre différentes infrastructures routières, mais de plus notre ville est saturée par des déplacements d’agglomération. Un travail doit donc effectivement être conduit pour renverser la situation. Les études d’impacts doivent nous permettre d’évaluer sérieusement en quoi cela peut ou non nous aider à apaiser les voiries de Pierre-Bénite et plus largement celles de toutes les villes du sud-ouest.

 

Sur ce point là, nous sommes en accord avec le positionnement du Grand Lyon, sur la nécessité de réaliser le grand contournement de Lyon (Est ou Ouest) , car l’agglomération ne peut continuer d’accueillir des trafics nationaux et internationaux. Même si, là aussi, il y a nécessité de réfléchir à d’autres solutions complémentaires, notamment pour le transport des marchandises.

 

Ce sont ces réflexions qui ont amené notre Majorité municipale à penser que l’argent engagé dans ce projet pourrait mieux être utilisé, notamment dans le développement des transports en commun. Je pense, par exemple au prolongement du métro B aux Hôpitaux,  pour mieux relier les habitants de notre territoire au cœur de l’agglomération.

 

Mais aussi le développement de lignes fortes permettant des traversées de périphéries à périphérie sans passer par le centre, et d’autres encore qui ont déjà été citées dans différentes interventions. Bref un audacieux programme de transports en commun, intégrant également la baisse du prix du ticket et l’adaptation du coût aux revenus des usagers.

 

Nous devons penser à l’avenir, et aux générations futures. Toute nouvelle voirie entraîne une augmentation de l’utilisation des véhicules. Alors que nous devons, au contraire développer des alternatives au tout-voiture. Ces réflexions doivent nous amener à imaginer des aménagements pour lutter contre l’étalement urbain et pour réduire les temps de déplacements entre travail et domicile.

 

Voici la contribution que nous portons au débat. 

 

Je souhaite que l’échange soit riche et que toutes les sensibilités puissent être prises en compte et étudiées. Je souhaite que le projet soit enrichi de tous ces échanges.  C’est pourquoi nous nous félicitons du prolongement du débat permettant de lancer des expertises complémentaires, notamment sur les hypothèses de réponses par le tout transport en communs, suite aux différentes demandes formulées dans le débat.

 

Le jeudi 17 janvier 2013

 

Partager cette page

Repost 0
Published by